Tag Archives: article


Lettres ouvertes

Le 14 février 2014, pendant que mon livre Égarements sortait outre-Atlantique, je participais à la journée « Lettres ouvertes » organisée par la Faculté des Arts et des Sciences de l’Université de Montréal. Le principe pour les professeurs participants issus des 4 départements de la FAS (littératures de langue française, études anglaises, langues et littératures modernes et littérature comparée) : présenter son sujet en 10 minutes.

Dans mon intervention – La littérature et les robots - était question de Borges, d’algorithmes et de mes rêves d’enfants. Des propos résumés dans le journal Forum (où il est question du « petit Marcello »).

A lire ici :

Les départements de lettres se présentent en format condensé

 

 

Edit : Cette journée a donné lieu à un blog Lettres ouvertes, pour les chercheurs du département de Littératures de langue française de l’Université de Montréal.

[Voir le blog Lettres ouvertes]

 

Unis contre la surveillance numérique de masse

Est paru hier, 11 février 2014, dans Le Devoir, un article de Fabien Déglise à l’occasion « de la toute première Journée de riposte contre la surveillance numérique de masse » et pour lequel j’ai été interviewé :

Unis contre la surveillance numérique de masse

Le 11 février sera-t-il le premier jour de la révolte?

 

Le citoyen numérique se fait quotidiennement et technologiquement espionner, mais, à partir d’aujourd’hui, il ne veut plus se laisser faire de manière passive. C’est en tout cas l’idée qui préside à la naissance de la toute première Journée de riposte contre la surveillance numérique de masse qui, partout dans le monde, invite les humains connectés, en ce 11 février, à dénoncer publiquement les intrusions numériques institutionnalisées dans leur vie privée et surtout à y résister.

Internet – Naviguer… et perdre son innocence

Est paru hier, 14 décembre 2013, un article de Fabien Déglise dans Le Devoir, section Perspectives, dans lequel je suis cité :

Internet – Naviguer… et perdre son innocence

Les intrusions numériques institutionnalisées menacent des fondations de la démocratie

 

Est-ce la fin du temps de l’innocence ? En s’installant dans les univers numériques, au nom d’une certaine sécurité, la surveillance systématique des communications par des gouvernements et des multinationales de la socialisation en ligne semble atteindre désormais un autre objectif : l’attaque des fondations de la démocratie moderne. Une dérive que des centaines de gardiens de la liberté montrent du doigt, pour mieux l’enrayer.

Un passage difficile au numérique

Parution ce jour d’un article de Coraline Mathon sur Quartier libre pour lequel j’ai été questionné au sujet des manuels universitaires numériques :

Un passage difficile au numérique

Les manuels universitaires numériques sont encore peu répandus, mais les maisons d’édition s’organisent pour en proposer. S’ils séduisent de plus en plus de professeurs, l’intérêt des étudiants pour ces manuels reste mitigé. 

 

Un éthique appliquée ?

La revue Éthique publique vient de sortir son nouveau numéro intitulé Quelques enjeux éthiques du numérique (vol.14/2).

Vous y trouverez mon article :

Une éthique appliquée ?

Considérations pour une éthique du numérique

Résumé : Lorsque l’on s’interroge sur l’éthique du numérique, deux approches sont possibles. La première consiste à la considérer comme une éthique appliquée, une branche de l’éthique générale. Les principes éthiques généraux nous donneraient la capacité de discerner le bien et le mal ; les appliquer au numérique nous permettrait ainsi d’expliciter, à partir de ces principes, des normes de comportements dans ce domaine particulier. Mais cette approche ne prend pas en compte le fait que les principes éthiques puissent découler des conditions concrètes de leurs applications. Nous pouvons donc considérer une seconde approche, qui consisterait à partir de l’analyse du domaine du numérique pour fonder sur ses caractéristiques la réflexion morale. Par conséquent, l’éthique du numérique ne serait pas une éthique appliquée, mais une éthique première. Cet article tente de poser les bases pour une réflexion sur l’éthique du numérique qui prendrait en considération les changements de culture et de valeurs engendrés par les nouvelles technologies.
Abstract : Digital ethics can be explored using two different approaches. The first consists in considering such ethics as applied ethics, or a branch of general ethics. General ethical principles would make it possible to identify the good and the bad, while ethics applied to the digital world would make it possible to clarify, on the basis of those principles, norms of behavior in this area. However, such an approach does not consider the fact that ethical principles can result from the concrete conditions of their application. Therefore, we might consider another approach that would be rooted in the analysis of the digital world in order to base moral reflection on its characteristics. Digital ethics would thus not be applied ethics but primary ethics. This article attempts to lay the bases for reflection on digital ethics that would take in account the changes in culture and values caused by new technologies.
Le texte intégral de cet article est disponible sur le site Éthique publique. Il est également téléchargeable gratuitement au format pdf.
Next page →