Tag Archives: Sens Public


Pures données ?

Pures données ? est un recueil en ligne de textes compilés par Norbert Godon, publié sur la revue en ligne Sens Public.

Consacrés aux rapports entre écriture et compilation de données, les textes de ce recueil ont pour objet commun d’investir la forme de la liste en résonance avec les pratiques computationnelles. Au-delà des questions purement formelles que soulèvent les rapports de l’écriture à la constitution d’inventaires, l’enjeu est ici de rassembler différents gestes littéraires qui rendent compte d’un certain état de la langue, travaillée de l’intérieur par les pratiques du traitement ou de la compulsion de données.

Mon texte Classer calculer en fait partie.

Un rêve, plus ou moins explicite, hante nos esprits depuis plusieurs millénaires. On le retrouve ci et là dans les listes égyptiennes, dans les catalogues aristotéliciens, dans le règles mnémotechniques des néoplatoniciens florentins de la renaissance, dans les constructions mathématiques de Leibniz, dans les affirmations des grands noms du web : le monde est constitué d’une masse énorme d’informations, dont la connaissance et l’exploitation permettrait la maîtrise quasi-totale. Il serait alors possible de tout savoir, de tout prévoir, de tout faire. Mais deux limites, proprement humaines, empêchent la détention et l’exploitation de cette globalité d’informations : l’accessibilité et la calculabilité. (…)

Voir l’invisible : Gygès et la pornographie Facebook

La revue Sens Public publie ce jour un de mes articles :

Voir l’invisible : Gygès et la pornographie Facebook

Résumé : Qu’est-ce qu’une identité virtuelle ? Quel est le rapport entre l’usager et son « profil » – par exemple son profil Facebook ? Et encore, qu’est-ce que l’espace du web et quel est son rapport avec l’espace où nous vivons ? Utilisant la notion foucauldienne d’hétérotopie, cet article cherche à ouvrir des pistes de recherches pour mieux comprendre les enjeux des identités numériques. (…)

"As she goes to bed" - William Etty

Une philosophie du numérique

Mon compte-rendu de lecture du livre de Milad Doueihi, Pour un humanisme numérique (Seuil, 2011), est en ligne sur le site de la revue Sens Public.

Une philosophie du numérique

Pour un humanisme numérique - Milad Doueihi

La profondeur du théâtre : au-delà du sujet, vers une pensée métaontologique

La revue Sens Public vient de publier mon article :

La profondeur du théâtre : au-delà du sujet, vers une pensée métaontologique

Résumé : La métaphore du théâtre a été souvent utilisée pour parler du rapport du sujet avec le monde. Mais quel type de théâtre ? On pense traditionnellement à une expérience dans laquelle le spectateur regarde ce qui se produit sur scène. Dans ce dispositif il n’y a qu’un spectateur puisque par une sorte de miracle du théâtre chacun voit la même scène, il n’y a pas de points de vue. Mais que se passe-t-il si on regarde le théâtre latéralement ? Si on met entre parenthèses la frontalité de spectateur et scène et on assume un point de vue qui nous montre la profondeur du théâtre ? Déplaçant notre regard on va avoir une nouvelle métaphore peut-être plus adaptée à définir le sujet.

© Andrea Messana
© Andrea Messana

L’ambiguïté politique d’Internet

Sens Public publie mon compte-rendu du livre de Dominique CardonLa démocratie Internet : Promesses et limites (Seuil, La république des idées, 2010).

L’ambiguïté politique d’Internet

Résumé : Dans son dernier livre, Dominique Cardon analyse de quelle manière Internet change les structures de la démocratie participative. Internet ne favorise pas une vision politique plutôt qu’une autre, mais bien plutôt bouleverse les formes mêmes du politique. En clarifiant plusieurs aspects de l’Internet et en articulant une série complexe et hétérogène de pratiques nouvelles, l’auteur prend ainsi en compte la valeur procédurale des pratiques liées à Internet pour comprendre comment les usages ont déterminé des nouvelles formes de participation. (…)

La démocratie Internet - Dominique Cardon

Next page →
← Previous page